Avec ma gueule de métèque …

default image

Mon fils a 17 ans et demi… métisse, un père indien et une mère « française ». C’est un jeune lycéen tranquille, bon élève, pour qui aucun problème de comportement n’a été relevé, tant à l’école qu’à l’extérieur.

Il y a un an et demi, je suis allée le chercher au commissariat. Il avait été interpellé car il fumait de l’herbe près du lycée… Depuis, les contrôles de la BAC font partie de sa vie… plusieurs fois par mois, il est contrôlé en pleine rue, humilié, fouillé au corps. Il y a un mois, ma révolte a été à son apogée, lorsque tout naturellement, il me dit qu’il a été fouillé 2 fois en 3 heures de temps. Au-delà des fouilles, que je trouve inadmissibles, ce qui m’a le plus choqué est son attitude… résignée… comme si cela était une normalité.

J’ai alors posté un commentaire d’indignation sur facebook où un certain nombre de personnes ont réagi… voire agi en faisant un courrier au maire de notre ville, au président du conseil général (par ailleurs sénateur) et au Préfet… ce dernier n’a pas répondu. Les 2 premiers se sont engagés par écrit à faire remonter ces incidents…

J’aurais plusieurs anecdotes à vous raconter à ce sujet… notamment sur le comportement irrespectueux et méprisant des policiers à son égard. Mais ce qui m’interroge le plus, c’est que les copains de mon fils, typés européens, ne vivent jamais cela… lui et ses copains noirs et arabes, hélas, oui. Et c’est un constat. Pas une interpellation. J’ai 41 ans… il ne m’est jamais arrivé d’être contrôlée dans la rue… encore moins d’être fouillée au corps. En interrogeant un jour un policier sur ce constat, voilà ce qu’il m’a répondu :

 » non Madame, ce n’est pas en raison de la couleur de peau…mais en fonction de l’attitude (?)… par exemple, si un jeune regarde ses pieds, c’est qu’il a quelque chose à se reprocher… mais c’est vrai aussi qu’il y a plus de problèmes avec certaines populations. C’est une réalité… »

No comment.

15 avril 2015

Laisser un commentaire