Témoignages

default image

Salima, 52 ans, Hauts-de-Seine

C’était il y a 8 ans. Avec mes potes Nordine et François, on s’est fait pécho à Saint-Denis. On avait un plan d’héro. Je suis Française, née en France – et mon grand-père a fait la guerre et est mort pour la France ; mais François, lui, c’est un « vrai » Français, blond aux yeux bleus et tout ! Alors comme ce n’était pas la première fois, on a vite compris quand on a vu les flics qu’il fallait qu’on donne la came à François. On était sûr qu’il ne risquait rien. Bon, on avait quand même le risque […lire la suite…]

Capture d’écran 2015-04-15 à 12.50.09

Il y a des choses dont on se souvient toute sa vie.

J’avais 16 ans et je marchais dans les couloirs du métro Bastille avec une enveloppe de 30 g de beuh planquée dans ma botte. Je marchait au milieu des parisiens pressés lorsque j’aperçois au loin un essaim de képis – à l’époque ils portaient des képis. Je me souviens de l’écho sinistre du talon biseauté de mes santiags mexicaines et de la peur animale qui m’envahit. « c’est comme les chiens, si tu as peur, ils te mordent » Je vois leurs yeux fouiller la foule et se fixer sur ma tronche de jeune métis. « Monsieur ?… Vos papiers […lire la suite…]

default image

Avec ma gueule de métèque …

Mon fils a 17 ans et demi… métisse, un père indien et une mère « française ». C’est un jeune lycéen tranquille, bon élève, pour qui aucun problème de comportement n’a été relevé, tant à l’école qu’à l’extérieur. Il y a un an et demi, je suis allée le chercher au commissariat. Il avait été interpellé car il fumait de l’herbe près du lycée… Depuis, les contrôles de la BAC font partie de sa vie… plusieurs fois par mois, il est contrôlé en pleine rue, humilié, fouillé au corps. Il y a un mois, ma révolte a été à son apogée, lorsque […lire la suite…]

default image

Matinée commune a Rennes

Rennes, un matin en haut de la place Hoche. Je rentre de soirée, vers 9h, quand en haut de la rue je vois un grand black, dreadeux, qui est clairement plus en état; il est sans aucun doute comme moi, en train de finir sa soirée de la veille comme on peut. Une bagnole s’arrête a son niveau. Deux flics sortent et lui ordonnent de s’arrêter. Le mec s’exécute. Ils lui demandent ses papiers, le fouillent. Le mec trébuche un peu, alors un des flics le plaque au mur, en l’étranglant du bras et en bloquant sa jambe avec la sienne. Par […lire la suite…]

default image

Souvent pris jamais puni

Souvent pris en flagrant délit de consommation de cannabis, je n’ai jamais été conduit dans un commissariat pour ces raisons. Victor, Race blanche

default image

interpellation dreadlocks

voila j’ai des dreads et on me controle un peu trop souvent jusqu’a 5 fois en un mois (incluant 18h de gAv)

default image

Les ripoux

Il y a des années quand j’ étais dedans à fond, à 5 g d’héro par jour, je voyais souvent les stups, la BAC, et même d’autres services venir et se servir la source au foyer Sonacotra de Nice… Exemple. Un jour de « crise », la panne d’héro, tous les dealers attendaient la marchandise quand un Tunisien fraîchement arrivé a pris le risque de « servir »… Quelques un ont eu le temps d’être servis, mais sous les yeux d’une centaine de toxicos, deux flics des stups de Marseille ont entraîné le gars dans les chiottes et l’ont racketté, lui prenant une grosse […lire la suite…]

default image

j ai subi quinze test de dépistage de drogues au volant en 5 ans

Agé de 38 ans , je me nomme Freddy Ronsin, et j ai contre moi le fait d’avoir des dreads jusqu’aux fesses – ce qui semble irriter au plus haut point quelques fonctionnaires zélés !!!! Je suis personnellement en guerre pacifique contre la combinaison « délit de faciès/test de dépistage stupéfiant ». Je raconterai pas dans le détail les quinze test de dépistage de drogue que j ai subis en tant que conducteur, cela serait trop long et rébarbatif… Je tiens quand même à souligner que, à chaque fois que l’on m’a soumis à ces dépistages, il n’a pas fallu grand chose – voire […lire la suite…]

default image

Français de souche & cannabis

Lors de mon adolescence corrézienne, avec mes amis (tous « Français de souche »), nous avons connu de nombreuses interpellations musclées par la BAC pour consommation de cannabis sur la voie publique. A chaque fois, il s’agissait de petites ou infimes quantités sur nous, pour notre consommation personnelle. Et après destruction de notre matos et contrôle d’identité au central (où nous sommes pourtant tous connus comme récidivistes pour les multiples ILS de conso de shit) venait à chaque fois le même rappel à la loi, brut et donneur de leçons: « nous sommes des délinquants malades et allons finir parias de la société, drogués […lire la suite…]

default image

Bordeaux.

Bonjour, je ne sais pas si ça a changé mais il y a environ 5 ans j’étais commerçant sur Bordeaux et j’ai constaté que les jeunes blacks ou arabes étaient systématiquement arrêtés et fouillés en public pour la drogue. Une fois, je marchais dans la rue avec mon associé qui était arabe. Un policier en civil nous a interpellés et nous a fouillés devant les passants. Alors que lorsque je marche seul, on ne m’a jamais interpellé en dix ans…

Guerre aux Drogues, Guerre Raciale : partagez le clip !

 

FERMER